Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 14:03

 

 

 

 

Le 14 Aout 1606, forts d'une attaque réussie contre Hammamet trois ans plus tôt, les chevaliers de Malte décidèrent d'attaquer de nouveau cette ville . Ils furent trop confiants et subirent une déculottée mémorable.

En effet, Don juan de Padilla, gouverneur de Castille, eut la mauvaise idée de conduire une flotte composée de quatre galères de Malte et six de Sicile.

Ils arrivèrent, ce jour là , à l'aube, à quelques kilomètres de " la mahomette" (Les occidentaux de l'époque appelaient ainsi Hammamet).

Les troupes débarquèrent et se dirigèrent vers le fort, les échelles furent dressées, les murailles franchies, les gardes tués et le village envahi  par les troupes.

Surprise, personne n'était au rendez vous car les habitants s'étaient refugiés dans les silos.

Quelques prisonniers et une quantité de blé sont pris et le gouverneur castillan donna l'ordre de les embarquer.

Deuxième surprise, les Hammametois armés sortirent des silos, armés, ils montèrent sur les murailles et encerclèrent les  envahisseurs.

Ceux ci fuirent sur la plage dans un grand désordre, poursuivis par les habitants et des cavaliers arrivés entretemps et une tuerie mémorable eut lieu sur  la plage.

Mais comme un malheur ne vient jamais seul, le climat se mit de la partie et une tempête mis en perdition la petite flotte l'empêchant de secourir les envahisseurs. (Comme quoi et depuis, la météo, que je sors régulièrement sur mon blog sert à quelque chose).

Imaginez les chevaliers, harnachés de leurs chemises de maille pesant une quinzaine de kilos chacune, essayant de battre un record de natation, pour arriver à leur bateaux et ceci dans une mer démontée.


Don juan de Padilla , fut abandonné dans le "sauve qui peut" et se noya. Son corps fut repêché et envoyé en Sicile.

Le bilan fut lourd : 500 chrétiens des galères de Sicile, et soixante dix  chevaliers de Malte et ce, pour une visite de  trois heures et une croisiére ayant pour but le butin de guerre.

Ainsi en partant, ils étaient plus de huit cent personnes, au retour il ne resta que soixante douze personnes.

Le désastre fut tellement mal ressenti, qu'en on garda des traces au consulat Français.

 

Ce que je retiens de l'histoire, quelques années après, c'est comment cette population si pacifique, et si accueillante, a pu mettre en fuite une des plus agressive force guerrière du moyen âge où ses massacres à St Jean d'Acre (associée à Richard coeur de Lion), en Palestine, illustre l'horreur de la guerre et celle des croisades.

Dire que l'homme a la mémoire courte est un doux euphémisme


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Hammamet autrement
  • Le blog de Hammamet  autrement
  • : Hammamet Autrement & plus encore
  • Contact

Profil

  • mon
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain,
Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin.
Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille:
Ce qui te reste à vivre est encore incertain.
o.khayam
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain, Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin. Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille: Ce qui te reste à vivre est encore incertain. o.khayam

Recherche

Culture