Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:56

 

 

Des amis se sont inquiétés de  mon silence sur ce blog.

Je leur réponds que je vais bien.

Alors l'explication de ce silence ?

Lorsqu'on aime un être, un endroit, et que cet être est malade, mentir peut être une solution, mais dans le cas de Hammamet, mentir serait trop grave.

 

Cela fait plus de 35 ans que je vivais dans un paradis, certes, je ne connais pas les paradis, mais j'étais heureux dans ce village.

J'y ai retrouvé des senteurs et des bruits naturels d'une de mes autres vies

Il est vrai que des grincheux trouvaient que c'est un endroit à la mode, sophistiqué, que l'été y était pénible, c'est quelquefois vrai mais il faut que jeunesse passe.

Je disais que j'ai vécu des moments heureux, puis vinrent les appétits voraces des promoteurs, qui défigurent peu à peu ce village.

Mais la nature généreuse à cet endroit continuait à cacher ces défauts, car il existe un arrière pays riche en sensations agréables.

 

Puis peu à peu, tout le monde s'y est mis, le web déversa sa non créativité sur Hammamet, faisant de ce village une immense agence immobilière, puis devant le silence des habitants et celui des autorités, certains carrefours et rues se transformèrent en un magma de marchands ambulants.

La morosité aidant, les hôtels dans leur majorité, délaissèrent leur environnement immédiat, et ce qui était un village dans un jardin se transforma, peu à peu, en un immense chantier sans aucun urbanisme visible.

 

Aujourd'hui, que reste-t-il de Hammamet?

Demain, que restera-t-il de ce village, si cela continue?





Partager cet article

Repost 0
Published by mon - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Hammamet autrement
  • Le blog de Hammamet  autrement
  • : Hammamet Autrement & plus encore
  • Contact

Profil

  • mon
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain,
Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin.
Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille:
Ce qui te reste à vivre est encore incertain.
o.khayam
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain, Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin. Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille: Ce qui te reste à vivre est encore incertain. o.khayam

Recherche

Culture