Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 10:12

Econostrum : Dix points critiques sur le tourisme en Méditerranée

Par Étienne Pauchant, président Fondateur de Mediterranean travel association (Meta)

1 Conjoncture

Dix points critiques sur le tourisme en Méditerranée

En 2012, la crise économique européenne n’a montré aucune amélioration, bien au contraire. En revanche, quelques signes de reprise se font jour, notamment sur les marchés des USA et de la Chine en fin d’année. L’inflation est peu importante chez les 27. L’intégration européenne a fait quelques petits pas, notamment en septembre vis-à-vis du nouveau programme de rachat d’obligations publiques proposé par la BCE, et un compromis du Conseil européen, en décembre, vis-à-vis de l’Union bancaire. Quant au débat sur le futur de l’Union « vers une véritable Union Économique et Monétaire », pourtant à l’ordre du jour du sommet de décembre ; il est purement et simplement renvoyé au lendemain des élections européennes de juin 2014.
S’il n’y pas encore de saut fédéraliste important, les deux décisions de 2012 protègent l’Euro et prémunissent les États signataires d’une nouvelle crise bancaire de type 2008. Le premier semestre 2013 s’annonce morose, mais une lueur d’espoir s’allume sur le second.......


 

Suite de cette analyse interessante sur :

http://www.econostrum.info/Dix-points-critiques-sur-le-tourisme-en-Mediterranee_a13150.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Hammamet autrement
  • Le blog de Hammamet  autrement
  • : Hammamet Autrement & plus encore
  • Contact

Profil

  • mon
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain,
Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin.
Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille:
Ce qui te reste à vivre est encore incertain.
o.khayam
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain, Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin. Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille: Ce qui te reste à vivre est encore incertain. o.khayam

Recherche

Culture