lagefeld-libe Karl Lagerfeld relooke Libération

Aujourd’hui mardi 22 juin, Libération a confié sa rédaction en chef au couturier Karl Lagerfeld.

Tiré à plus de 160 000 exemplaires, le quotidien sort en format géant de vingt-quatre pages.

En plus d’un large entretien, le styliste s’exprime sur les sujets d’actualité, au fil des pages du journal.

Mais cette « participation » ne s’arrête pas là. Le quotidien propose également une édition collector, entièrement personnalisé par Karl Lagerfeld.
 
klsport-e1277218012565-468x428 Karl Lagerfeld relooke Libération

Pour l’occasion, Karl Lagerfeld s’est livré dans un large entretien : son enfance, son rapport à la célébrité, au vêtement féminin et à l’art, son avis sur notre époque et l’Histoire.

Dans un long entretien, il revient sur sa passion pour les livres (”mon seul luxe”) et dénonce le politiquement correct qui règne dans les journaux.

Il a entamé sa journée par une conférence de rédaction où l’équipe de Libération a échangé avec lui sur les sujets du jour.

klmerkel-e1277218028288-468x580 Karl Lagerfeld relooke Libération

Muni d’une mallette « magique » qui contient son nécessaire à dessin, Karl Lagerfeld s’est ensuite appliqué à dessiner chaque sujet que la rédaction lui soumettait.

Du blocus à Gaza au problème taliban en Afghanistan en passant par un portrait de Cristiano Ronaldo ou de Ségolène Royal, il a esquissé, précisé et finalisé ses dessins de presse.

kl-afghans-e1277218060713 Karl Lagerfeld relooke Libération

Par ailleurs, le journal en lui-même est différent, puisqu’il a été édité en format double sur un papier plus lourd et plus luxueux.

Enfin, pour prolonger le lancement récent de sa bouteille aluminium dessinée par Karl Lagarfeld, Coca-Cola light a choisi d’être le partenaire privilégié de ce Libération géant, et de s’y afficher en grand.

coca-pub-lagerfeld Karl Lagerfeld relooke Libération