Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 18:59

 

120831091429478012.jpg

La vanité des choses comparée à la réalité: 

Un résumé succinct du livre "Les Identités meurtrières" d' Amin Maalouf de l'Académie française (.babelio.com) nous révéle :
Que signifie le besoin d'appartenance collective, qu'elle soit culturelle, religieuse ou nationale ? Pourquoi ce désir, en soi légitime, conduit-il si souvent à la peur de l'autre et à sa négation ? Nos sociétés sont-elles condamnées à la violence sous prétexte que tous les êtres n'ont pas la même langue, la même foi ou la même couleur ? Né au confluent de plusieurs traditions, le romancier du Rocher de Tanios (prix Goncourt 1993) puise dans son expérience personnelle, aussi bien que dans l'histoire, l'actualité ou la philosophie, pour interroger cette notion cruciale d'identité. Il montre comment, loin d'être donnée une fois pour toutes, l'identité est une construction qui peut varier. Il en dénonce les illusions, les pièges, les instrumentations. Il nous invite à un humanisme ouvert qui refuse à la fois l'uniformisation planétaire et le repli sur la " tribu ".

Ainsi des absurdités peuvent apparaitre quand on stigmatise une communauté, par exemple :

En 1848, l'Algérie, annexée alors à la France, fut organisée en trois départements :
• Département d'Alger (91)
• Département d'Oran (92)
• Département de Constantine (93)

En 1860 : la cession, par le royaume de Sardaigne (traité de Turin), du Duché de Savoie et du comté de Nice donne lieu à la création notamment de la Savoie et de la Haute-Savoie,

On ne pensera jamais qu'un descendant d'un Algérien a été Français avant un Savoyard .
Moncef

Partager cet article

Repost 0
Published by mon - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Hammamet autrement
  • Le blog de Hammamet  autrement
  • : Hammamet Autrement & plus encore
  • Contact

Profil

  • mon
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain,
Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin.
Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille:
Ce qui te reste à vivre est encore incertain.
o.khayam
  • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain, Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin. Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille: Ce qui te reste à vivre est encore incertain. o.khayam

Recherche

Culture