Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 14:09

 

 

 

Miracle à Santa Anna : Spike Lee chamboule la mémoire et l’histoire en Italie

Miracle à Santa Anna : Spike Lee chamboule la mémoire et l’histoire en Italie

Détail de l'affiche du film de Spike Lee, Un miracle à Santa Anna (01 Distribution)

Le dernier film de Spike Lee fait polémique. Miracle à Santa Anna raconte un épisode sombre de l’histoire italienne, en août 1944, à travers les premiers régiments américains composés de « Buffalo soldiers », des soldats noirs de peau.

 

Toscane, le 14 août 1944. Juste quelques jours avant la Libération, dans la petite ville de Santa Anna di Stazzema, des soldats allemands massacrent entre 457 et 560 civils. Le dernier film de Spike Lee raconte cet épisode, et depuis sa sortie en Italie, le 3 octobre dernier, les débats vont bon train. Ils rappellent d’ailleurs l’impact médiatique du film français Indigènes de Rachid Bouchareb, sorti en 2006 dans l’Hexagone. Car le Miracle de Santa Anna met en scène l’histoire de la 92ème Division des « Buffalo soldiers », le bataillon afro-américain engagé sur le front italien pendant la Seconde guerre mondiale.

L'actrice Alexandra Maria Lara (01 Distribution)L’actrice Alexandra Maria Lara (01 Distribution)

Les pour et les contres

Dans le film de Lee, inspiré du roman homonyme de James McBride (BUR Biblioteca Univ Rizzoli, 2008), le massacre a lieu suite à la trahison d’un « résistant » à l’invasion allemande. Or, selon le jugement du Tribunal militaire de la Spezia en 2005, les troupes nazies ont agi « sans nécessité ni motif valable (…) avec comme objectif une vaste opération de nettoyage planifiée et menée contre les résistants et la population civile ». On pouvait donc légitimement s’attendre à une réaction des membres de l’Association nationale des résistants d’Italie (Anpi). Cela n’a pas manqué, les résistants prennent la parole en novembre 2007, lorsque le film est en production et après l’avant-première du film à Florence fin septembre. 

( 01 Distribution)( 01 Distribution)Si Mc Bride s’est excusé pendant la conférence de presse, Lee a répondu de façon peu diplomatique : « Je ne crois pas qu’il faille présenter des excuses à qui que ce soit. Car cette controverse démontre qu’il y a beaucoup de questions restées ouvertes au sujet de cet événement, qui représente un chapitre de l’histoire italienne qui n’a pas encore été refermé. Et puis disons la vérité : aujourd’hui, tout le monde est de leur côté, mais à l’époque ce n’était pas le cas, en Italie comme en France, car après avoir effectué leurs actions, ils se réfugiaient dans la montagne en laissant les civils à la merci des représailles. »

Par ailleurs, en 2006, le réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb a réalisé Indigènes, film sur le rôle de l’armée coloniale française, composée de 130 000 hommes provenant du Maghreb et du Sénégal, engagés pour libérer la France des Nazis. Il voulait obtenir une reconnaissance de l’engagement de ces soldats dans la libération de la France du joug nazi … et il a réussi : l’Etat a débloqué leurs retraites, gelées au début des années 60. Le film de Bouchareb touchait en effet une plaie béante de l’Histoire de France, surtout à une époque où les revendications de ceux qu’on définit comme « issus de l’immigration » sont de plus en plus insistantes.

Rencontre avec le scénariste du film, l’Italien Francesco Bruni :

Comment est née la collaboration avec Spike Lee ?

Francesco Bruni (D.R)Francesco Bruni (D.R)

Le producteur, Roberto Cicutto, m’a demandé de traduire et d’adapter les dialogues entre les personnages italiens, écrits en anglais par McBride. En lisant le scénario, j’ai remarqué qu’il y avait des défauts. Je l’ai signalé à Cicutto qui les a signalés à Lee. Ainsi Lee a souhaité me rencontrer.

Quels défauts avez-vous trouvé ?

Défaut de méconnaissance des mœurs italiennes, une image un peu folklorique de l’Italie de l’époque. Ce qui explique, notamment, les ennuis qu’ils ont rencontré en adaptant cette histoire. 

Spike Lee (01Distribution)Spike Lee (01Distribution)

Faites-vous référence à l’erreur historique sur le partisan et sa probable trahison ? 

Ce n’est pas une erreur, c’est une exagération romanesque, pardonnable dans n’importe quel autre contexte ailleurs, mais qui suscite des réactions chez nous où le débat sur les luttes partisanes est encore vif. Nous sommes dans un pays où il y a un Président du Conseil qui a du mal à se déclarer antifasciste, alors que le Ministre de la défense affirme que nous devons commémorer les victimes de Salò sur le même plan que les résistants. Je crois que c’est plus notre problème que celui de McBride et de Lee qui tout au plus ont été imprudents.

L’aviez-vous remarqué ?

Oui, je ne l’ai pas signalé à Lee mais à Cicutto. En regardant le film, on voit bien que le massacre de Santa Anna di Stazzema est marginal. Il aurait été vraiment plus simple de donner le nom d’un village imaginaire et de contourner la réalité historique. Je crois qu’ils ne l’ont pas fait pour garder le roman intact : McBride, aux Etats-Unis, est un écrivain à succès.

Comment McBride a-t-il été amené à connaître ces événements historiques ?

( 01 Distribution)( 01 Distribution)Il a des amis qui vivent entre la Ligurie et la Toscane, qui lui ont raconté cette histoire. En plus il avait un proche qui faisait partie des Buffalo Soldiers en garnison en Italie. Il a relié les deux choses d’une façon innocente : une histoire de soldats noirs en Italie à laquelle il a rajouté Santa Anna di Stazzema car l’histoire l’avait beaucoup frappé. Il n’a pas fait attention où il mettait les pieds.

A la fin, le film tourne-t-il seulement autour des Buffalo Soldiers ?

La véritable âme du film, ce qui intéresse Spike Lee, c’est justement cela : un chapitre de l’histoire des Nirs d’Amérique jamais raconté. Ces hommes traités comme les derniers, trompés, à qui on avait promis des récompenses et une vie meilleure.

Qu’avez-vous pensé de la manière dont Spike Lee critique ses partisans dans son film ?

Il n’a fait aucune critique. En réalité, sa présentation des partisans est positive, à la limite de l’idéalisation. Un partisan éprouve une rancœur personnelle, alors il trahit son camp. J’aimerais, en tant que narrateur, être dans un pays où la question partisane est inscrite dans la mémoire collective de façon positive au point de pouvoir en décrire aussi les aspects négatifs. Malheureusement, c’est une démarche qui s’expose immédiatement à l’instrumentalisation de ceux qui veulent relire d’un point de vue négatif cette histoire. Les Américains ont fait tellement de films sur la guerre du Vietnam, une page héroïque et douloureuse de leur histoire, que finalement ils y ont mis des militaires qui se comportaient mal. Nous, nous ne pouvons pas le faire par peur de prêter le flanc à la critique qui veut les présenter comme des bandits. Pour celui qui écrit, c’est très mauvais : il n’y a rien de pire qu’un personnage statique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Miracle à Santa Anna : Spike Lee chamboule la mémoire et l’histoire en Italie

 

 

 

Repost 0
Published by mon - dans Humeurs
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 12:09

 

Barbara Bernard

Les humeurs d'une productrice de télé souvent overbookée qui est toujours

à l'affût des nouvelles tendances et qui ne porte jamais deux fois les mêmes

vêtements. Mais aussi toutes les soldes presse et les bonnes adresses du

moment.

 

....Et comme, je ne veux pas mourir idiote et je décide de revisiter le tailleur classique de chez

Old England.

Je vais dépareiller la veste et le pantalon.  Je vais porter la veste sans rien en dessous, juste avec une cravate en laine nouée, en guise de décolleté et pour casser davantage le style je décide de porter mes Derbies à Talons Zara noires et blanches. Oui, je revendique haut et fort, mon petit

côté Saint Laurent, j’aime le mélange du bleu marine et du noir.

Au moment de choisir le sac, c’est un véritable coup de coeur pour ce It-Bag Week-end beige, très beau, et très pratique. Oui, je le confesse, je craque littéralement pour UN SAC OLD ENGLAND

et j’en suis fière.

 

 

Veste Old England 660 euros

Cravatte Old England 75 euros

Pantalon Fabiana Filippi 280 euros

Derbies Zara

Sac Brunello Cucinelli 1550 euros

Chapeau Old England 80 euros



Et avant de partir, impossible de résister à l’envie de porter La Veste en cachemire « Albert Arts ». Une des pièces phares de la collection. Bon, je vous l’accorde, elle est un peu chère mais elle est vraiment magnifique. Alors, on va se dire que c’est un bon investissement ou un très beau cadeau

de Valentine’s Day, oui je sais c’est passé, il va falloir attendre mon anniversaire… Le 26 juillet?

oh que c’est loin.

Veste cachemire Albert Arts 1150 euros

En résumé, j’ai aimé les Robes Gunex, le sac Week End, Le sac Vache, les chapeaux, les

 

Boots noires, l’espace parfumerie du rez de chaussée.

Barbara Bernard – Ma campagne pour Old England Partie 2

Repost 0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 13:00

C   


Le dernier film de Spike Lee fait polémique. Miracle à Santa Anna raconte un épisode sombre de l’histoire italienne, en août 1944, à travers les premiers régiments américains composés de « Buffalo soldiers », des soldats noirs de peau.

 

 

 

 

 

 

Toscane, le 14 août 1944. Juste quelques jours avant la Libération, dans la petite ville de Santa Anna di Stazzema, des soldats allemands massacrent entre 457 et 560 civils. Le dernier film de Spike Lee raconte cet épisode, et depuis sa sortie en Italie, le 3 octobre dernier, les débats vont bon train. Ils rappellent d’ailleurs l’impact médiatique du film français Indigènes de Rachid Bouchareb, sorti en 2006 dans l’Hexagone. Car le Miracle de Santa Anna met en scène l’histoire de la 92ème Division des « Buffalo soldiers », le bataillon afro-américain engagé sur le front italien pendant la Seconde guerre mondiale.

L'actrice Alexandra Maria Lara (01 Distribution)L’actrice Alexandra Maria Lara (01 Distribution)

Les pour et les contres

Dans le film de Lee, inspiré du roman homonyme de James McBride (BUR Biblioteca Univ Rizzoli, 2008), le massacre a lieu suite à la trahison d’un « résistant » à l’invasion allemande. Or, selon le jugement du Tribunal militaire de la Spezia en 2005, les troupes nazies ont agi « sans nécessité ni motif valable (…) avec comme objectif une vaste opération de nettoyage planifiée et menée contre les résistants et la population civile ». On pouvait donc légitimement s’attendre à une réaction des membres de l’Association nationale des résistants d’Italie (Anpi). Cela n’a pas manqué, les résistants prennent la parole en novembre 2007, lorsque le film est en production et après l’avant-première du film à Florence fin septembre.

( 01 Distribution)( 01 Distribution)Si Mc Bride s’est excusé pendant la conférence de presse, Lee a répondu de façon peu diplomatique : « Je ne crois pas qu’il faille présenter des excuses à qui que ce soit. Car cette controverse démontre qu’il y a beaucoup de questions restées ouvertes au sujet de cet événement, qui représente un chapitre de l’histoire italienne qui n’a pas encore été refermé. Et puis disons la vérité : aujourd’hui, tout le monde est de leur côté, mais à l’époque ce n’était pas le cas, en Italie comme en France, car après avoir effectué leurs actions, ils se réfugiaient dans la montagne en laissant les civils à la merci des représailles. »

Par ailleurs, en 2006, le réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb a réalisé Indigènes, film sur le rôle de l’armée coloniale française, composée de 130 000 hommes provenant du Maghreb et du Sénégal, engagés pour libérer la France des Nazis. Il voulait obtenir une reconnaissance de l’engagement de ces soldats dans la libération de la France du joug nazi … et il a réussi : l’Etat a débloqué leurs retraites, gelées au début des années 60. Le film de Bouchareb touchait en effet une plaie béante de l’Histoire de France, surtout à une époque où les revendications de ceux qu’on définit comme « issus de l’immigration » sont de plus en plus insistantes.

Rencontre avec le scénariste du film, l’Italien Francesco Bruni :

Comment est née la collaboration avec Spike Lee ?

Francesco Bruni (D.R)Francesco Bruni (D.R)

Le producteur, Roberto Cicutto, m’a demandé de traduire et d’adapter les dialogues entre les personnages italiens, écrits en anglais par McBride. En lisant le scénario, j’ai remarqué qu’il y avait des défauts. Je l’ai signalé à Cicutto qui les a signalés à Lee. Ainsi Lee a souhaité me rencontrer.

Quels défauts avez-vous trouvé ?

Défaut de méconnaissance des mœurs italiennes, une image un peu folklorique de l’Italie de l’époque. Ce qui explique, notamment, les ennuis qu’ils ont rencontré en adaptant cette histoire.

Spike Lee (01Distribution)Spike Lee (01Distribution)

Faites-vous référence à l’erreur historique sur le partisan et sa probable trahison ? 

Ce n’est pas une erreur, c’est une exagération romanesque, pardonnable dans n’importe quel autre contexte ailleurs, mais qui suscite des réactions chez nous où le débat sur les luttes partisanes est encore vif. Nous sommes dans un pays où il y a un Président du Conseil qui a du mal à se déclarer antifasciste, alors que le Ministre de la défense affirme que nous devons commémorer les victimes de Salò sur le même plan que les résistants. Je crois que c’est plus notre problème que celui de McBride et de Lee qui tout au plus ont été imprudents.

L’aviez-vous remarqué ?

Oui, je ne l’ai pas signalé à Lee mais à Cicutto. En regardant le film, on voit bien que le massacre de Santa Anna di Stazzema est marginal. Il aurait été vraiment plus simple de donner le nom d’un village imaginaire et de contourner la réalité historique. Je crois qu’ils ne l’ont pas fait pour garder le roman intact : McBride, aux Etats-Unis, est un écrivain à succès.

Comment McBride a-t-il été amené à connaître ces événements historiques ?

( 01 Distribution)( 01 Distribution)Il a des amis qui vivent entre la Ligurie et la Toscane, qui lui ont raconté cette histoire. En plus il avait un proche qui faisait partie des Buffalo Soldiers en garnison en Italie. Il a relié les deux choses d’une façon innocente : une histoire de soldats noirs en Italie à laquelle il a rajouté Santa Anna di Stazzema car l’histoire l’avait beaucoup frappé. Il n’a pas fait attention où il mettait les pieds.

A la fin, le film tourne-t-il seulement autour des Buffalo Soldiers ?

La véritable âme du film, ce qui intéresse Spike Lee, c’est justement cela : un chapitre de l’histoire des Nirs d’Amérique jamais raconté. Ces hommes traités comme les derniers, trompés, à qui on avait promis des récompenses et une vie meilleure.

Qu’avez-vous pensé de la manière dont Spike Lee critique ses partisans dans son film ?

Il n’a fait aucune critique. En réalité, sa présentation des partisans est positive, à la limite de l’idéalisation. Un partisan éprouve une rancœur personnelle, alors il trahit son camp. J’aimerais, en tant que narrateur, être dans un pays où la question partisane est inscrite dans la mémoire collective de façon positive au point de pouvoir en décrire aussi les aspects négatifs. Malheureusement, c’est une démarche qui s’expose immédiatement à l’instrumentalisation de ceux qui veulent relire d’un point de vue négatif cette histoire. Les Américains ont fait tellement de films sur la guerre du Vietnam, une page héroïque et douloureuse de leur histoire, que finalement ils y ont mis des militaires qui se comportaient mal. Nous, nous ne pouvons pas le faire par peur de prêter le flanc à la critique qui veut les présenter comme des bandits. Pour celui qui écrit, c’est très mauvais : il n’y a rien de pire qu’un personnage statique.

par Andrea Giambartolomei @ Traduction : Gilles Pansu @

    Miracle à Santa Anna : Spike Lee chamboule la mémoire et l’histoire en Italie
    Repost 0
    Published by mon
    commenter cet article
    29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 08:43
    Top

    Les habitués des forums de voyages devraient voir ce film, car il parle d'un phénoméne qui a toujors existé et qui prend des formes hideuses dés que le partenaire masculin est Maghrebin.

    Il est alors afflubé de qualificatifs pas trés élogieux, Bezness dont il faut se méfier, mais dés que ce partenaire est Américain ou Européen, on se retourne contre la femme en la qualifiant de femmes "cougars", ces femmes qui fréquentent de jeunes hommes…
    Il est des films qui hantent longtemps après leur visionnement, Les grandes chaleurs est l’un d’entre eux.



     

    Magnifiquement interprété par Marie-Thérèse Fortin et François Arnaud, jeune acteur bourré de talent qu’on avait découvert dans J’ai tué ma mère de Xavier Dolan, Les grandes chaleurs, est le premier long métrage de Sophie Lorain. Le film est tiré de la pièce de Michel Marc Bouchard, et raconte l’histoire de Gisèle (Marie-Thérèse Fortin),

     une travailleuse sociale de 52 ans, qui vient de perdre son mari à la suite d’une longue maladie et qui tombe amoureuse d’un homme beaucoup plus jeune qu’elle.

    Petit twist, son époux lui a révélé, sur son lit de mort, qu’il la trompait depuis de nombreuses années avec une autre femme qu’il n’a pas nommée, mais dont on apprend dès le début du film – et avant Gisèle – qu’il s’agit de sa sœur (incarnée par Marie Brassard). Gisèle s’est, il y a quelques années, occupée d’un jeune cleptomane et suicidaire, Yannick Ménard (François Arnaud), qui a maintenant 20 ans et qui la poursuit de ses ardeurs. Charmeur, enjôleur et diantrement séduisant, le jeune homme fait tomber une à une les barrières de Gisèle, prise dans un tourbillon suscité par l’un de ses collègues, le gérant de sa banque, ses deux enfants et sa sœur.

    Esthétiquement, Les grandes chaleurs est irréprochable et certains plans de caméra sont à couper le souffle, comme celui, absolument magnifique, où le personnage de Yannick fait chauffer son couteau sur sa cuisinière. Sophie Lorain n’hésite pas non plus à user d’artifices pour nous entraîner dans une direction, puis effectuer un volte-face, comme la séquence où l’on voit les deux protagonistes se préparer pour aller à un rendez-vous qu’on suppose commun, jusqu’au moment où l’on s’aperçoit qu’il n’en est rien.



    Tout dans Les grandes chaleurs est en demi-teinte. Les intrigues secondaires servent à alléger un sujet (une femme mûre et un jeune tombant amoureux l’un de l’autre) qui aurait pu, sinon, tomber dans la pire des lourdeurs. Et c’est d’ailleurs un piège que Sophie Lorain évite avec brio, soutenue en cela par le jeu impeccable de Marie-Thérèse Fortin et François Arnaud. Car, ce «dernier tabou social» comme l’appelle la cinéaste n’a rien, au fond, de choquant et n’a aucune raison de fLes grandes chaleurs est en demi-teinte. Les intrigues secondaires servent à alléger un sujet (une femme mûre et un jeune tombant amoureux l’un de l’autre) qui aurait pu, sinon, tomber dans la pire des lourdeurs. Et c’est d’ailleurs un piège que Sophie Lorain évite avec brio, soutenue en cela par le jeu impeccable de Marie-Thérèse Fortin et François Arnaud. Car, ce «dernier tabou social» comme l’appelle la cinéaste n’a rien, au fond, de choquant et n’a aucune raison de faire l’objet d’une controverse.




    Et voilà la grande force de Les grandes chaleurs. C’est une superbe histoire d’amour. Pas de «malgré tout», pas d’envolées lyriques ni de drame à la Roméo et Juliette. Ça respire la vie, la simplicité d’une évidence et le bonheur. Un bref aparté avant de vous encourager à aller ce film, l’un des meilleurs longs métrages québécois de l’année à mon avis (juste derrière Polytechnique), mes collègues masculins n’ont pas semblé apprécier Les grandes chaleurs. Est-ce parce que je suis une femme, est-ce parce que Sophie Lorain nous livre le portrait d’une femme libre, dans tous les sens du terme, échappant aux conventions sociales par choix, pleinement assumé et sans prise de tête? Je ne sais pas. Mais le titre, à lui seul, résume la force de ce long métrage, tout en nuances et en subtilités, qui mène à une évidence: le bonheur et l’amour sont de magnifiques cadeaux, comme ce film. Quand ils se présentent, il faut les saisir les bras ouverts et se laisser emporter.lebuzz.info

    Bottom
    [Critique] Les grandes chaleurs: un bijou! | LeBuzz.info
    Repost 0
    29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 08:28

    Les collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise


    je vous propose de découvrir la nouvelle collection 2010 « Swimwear » d’Aqua Di Lara. La marque a divulgué ses nouvelles créations lors du Miami Fashion Week Swim collections printemps et été 2010. De quoi être la bombe de l’été sur la plage cet été.

    Les collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection d'Aqua Di Lara été 2010Collection d'Aqua Di Lara été 2010Les collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection d'Aqua Di Lara été 2010 : très beaux maillots de bainCollection d'Aqua Di Lara été 2010 : très beaux maillots de bainLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection d'Aqua Di Lara été 2010 : formes très originalesCollection d'Aqua Di Lara été 2010 : formes très originalesLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection d'Aqua Di Lara été 2010 : des maillots élaborés et élégantsCollection d'Aqua Di Lara été 2010 : des maillots élaborés et élégantsLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection d'Aqua Di Lara été 2010 : Des pièces sophistiquéesCollection d'Aqua Di Lara été 2010 : Des pièces sophistiquéesLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection d'Aqua Di Lara été 2010 : de très belles piècesCollection d'Aqua Di Lara été 2010 : de très belles piècesLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection de Zimmerman Cruise : pétillant et fleuriCollection de Zimmerman Cruise : pétillant et fleuriLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection de Zimmerman Cruise : très sensuelCollection de Zimmerman Cruise : très sensuelLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection de Zimmerman Cruise : pour un style jeune et chicCollection de Zimmerman Cruise : pour un style jeune et chicLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection de Zimmerman Cruise : Des pièces très travailléesCollection de Zimmerman Cruise : Des pièces très travailléesLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection de Zimmerman Cruise : très original Collection de Zimmerman Cruise : très original Les collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection de Zimmerman Cruise : des pièces magnifiquesCollection de Zimmerman Cruise : des pièces magnifiquesLes collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - Collection de Zimmerman Cruise : l'été 2010 s'annonce charnelCollection de Zimmerman Cruise : l'été 2010 s'annonce charnel

    Après la collection automne/hiver de Jaeger, nous voilà donc la collection d’Aqua Di Lara créée par Reyhan Sofraci. Cette collection se veut à la fois sophistiquée et endiablée, afin que l’on puisse porter les maillots de bain aussi bien dans l’eau qu’en dehors. Quant à la collection 2010 de Zimmermann Cruise, la marque a opté pour une ligne de maillots de bain qui épouse parfaitement les formes des femmes. Les pièces sont sophistiquées, notamment avec des bikinis écorchés ou des monokinis. Avec des formes et des couleurs différentes et variées, la nouvelle Zimmermann Cruise convient à différents goûts et styles. Nous attendons avec impatience la collection été 2010 de Chanel, dont la nouvelle égérie est Lily Allen.

    Source : millionlooks.com

    Les collections maillots de bain 2010 d’Aqua Di Lara et Zimmermann Cruise - melty.fr
    Repost 0
    Published by mon
    commenter cet article
    26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:06

    Hermès va encore ouvrir des magasins en 2010

    hermes-pub-2010 Hermès va encore ouvrir des magasins en 2010

    Le groupe français de luxe Hermès va continuer de développer son réseau de magasins avec douze ouvertures en 2010, dont dix en Asie, une stratégie qui lui a permis de résister à la crise, selon ses dirigeants.

    En 2009, il avait ouvert 14 succursales. Outre en Asie, où la croissance, hors Japon, est soutenue, notamment en Chine, il va ouvrir cette année un deuxième magasin à Paris, rue de Sèvres, et a inauguré en février un deuxième magasin à New York, “entièrement dédié à l’univers masculin”.

    L’an dernier, Hermès a vu son bénéfice net très légèrement baisser (-0,5%), dans des proportions moindres que ses rivaux (-13% pour LVMH).

    Le groupe attribue sa forte résistance à la crise “à sa stratégie de magasins exclusifs”, puisque près de 80% de notre chiffre d’affaires est réalisé au travers de ses succursales”.

    Dans ce réseau, il a réalisé “une croissance de 12% du chiffre d’affaires” à taux de changes constants, “ce qui pour une année de crise est très exceptionnel”, a-t-elle estimé.

    Source: AFPrelaxnews - Photo: Pierre Verdy

    hermes-valise1 Hermès va encore ouvrir des magasins en 2010

    blog luxe
    Repost 0
    26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 21:28

    POURBOIRE.jpg

    Les Espagnols sont les moins bons payeurs d'Europe en matière de pourboires, selon une étude publiée par le site TripAdvisor.

    80% des Espagnols admettent ne pas toujours donner de pourboires lorsqu'ils sont en vacances, selon le sondage. Il sont suivis de près par les Italiens (78%) et les Français (76%).

    Mais quelle importance? De nombreux voyageurs estiment que le pourboire est à la discrétion du client pour récompenser un excellent service, au lieu d'être une obligation. Et pourtant, ce n'est pas si simple.

    Environ 15% des Britanniques interrogés ont dit avoir été confrontés par des employés suite à une absence de pourboire, ce qui montre que le pourboire peut être une source de stress.

    Pour les Européens qui ne connaissent pas le bon montant de pourboire à donner dans les pays comme les États-Unis où les pourboires sont quasi-obligatoires, un pourboire mal évalué peut gâcher un dîner ou des vacances.

    «Le pourboire peut être une source d'embarras, surtout en vacances lorsqu'on n'est pas au fait des coutumes locales», prévient Emyr Thomas, de l'entreprise de services Bon Vivant.

    «Dans certains pays, ne pas donner de pourboire peut être considéré comme malpoli, tandis que dans d'autres, comme le Japon, le simple fait de donner un pourboire peut choquer».

    Cette tradition ancestrale pourrait bien être en voie d'extinction, même aux États-Unis.

    L'American Hotel and Lodging Association (Association américaine des hôtels et des chambres d'hôtes) a récemment fustigé une décision de l'hôtel cinq étoiles Elysian, à Chicago, qui a décidé d'avertir ses clients que l'hôtel n'accepte pas les pourboires, indiquant que les employés sont suffisamment bien payés pour ne pas avoir besoin des pourboires des clients. Le but de l'opération est de rendre les choses plus faciles pour les clients.

    Une étude récente du Center for Hospitality Research (centre de recherche sur l'hospitalité) de Cornell University encourage d'autres établissements à suivre cette voie.

    Selon l'étude conduite par Michael Lynn, les clients noirs et blancs dans les restaurants font preuve de discrimination en termes de pourboires. Son étude montre que lorsque les clients donnent une note de 5/5 au service, ils donnaient en moyenne 23,4% du prix du repas aux serveurs blancs, contre 16,6% du repas aux serveurs noirs.

    Pour les restaurateurs, qui pourraient être envoyés au tribunal par les serveurs noirs, cette étude pourrait devenir un argument pour mettre un terme aux pourboires ou instaurer le même supplément pour tout le monde.

    Mais cela ne se fera pas de sitôt, dans un pays où le pourboire est si généralisé. Se renseigner sur les pratiques locales set la meilleure façon de ne pas avoir de problèmes, selon Emyr Thomas.

    «Cependant, si vous ne savez pas quoi donner, un pourboire de 10% de la note est indiqué comme celui qui choquera le moins, surtout en Europe, où les coutumes ne changent pas trop de pays à pays».cyberpresse

    Site: http://www.tripadvisor.com ; http://www.bonvivant.co.uk ; http://www.hotelschool.cornell.edu/

     

    Repost 0
    22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 09:48
    photos de Scarlett Johansson
    pour Mango

    scarlett-mango-468x625 Nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mango

    Scarlett Johansson avait déjà pris la pose pour Mango pour la collection Automne Hiver 2009, et reprend donc son rôle d’égérie pour la marque ibérique.

    Elle pose ici, vêtue des créations Printemps/Été 2010 de la griffe espagnole, sous l’objectif du photographe Mario Sorrenti.

    scarlett-mango-2-468x347 Nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mangomango-2010-468x349 Nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mangoscarlett-2010-mango-468x348 Nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mangoscarlett-mango-468x351 Nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mangoscarlettjohansson1 Nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mangoscarlett-johansson-mango-20101 Nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mango

    Les nouvelles photos de Scarlett Johansson pour Mango | LUXUO Blog Luxe
    Repost 0
    22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 09:00
    Megan Fox, égérie de Giorgio Armani

    Sans commentaires..............

    En octobre, la marque Armani annonçait avoir signé un contrat avec l’actrice la plus sexy du moment, Megan Fox.

    L’héroïne de “Transformers” remplaçait ainsi au pied levé Victoria Beckham pour la ligne Underwear de la marque.

    C’est maintenant chose faite et nous vous présentons les premières photos qui viennent d’être publiées sur la page facebook d’Armani.

    megan_fox_emporio_armani Megan Fox, égérie de Giorgio Armani

    “Megan Fox est jeune, sexy et très brillante. Elle est l’ambassadrice parfaite pour les collections Emporio Armani Underwear et Armani Jeans, des lignes à l’esprit jeune”, explique Giorgio Armani.

    meganfox-emporio-armani Megan Fox, égérie de Giorgio Armani

    Les photos de Megan seront affiché sur des billboards dans plusieurs grandes villes, dont New York, Los Angeles, Londres, Milan, Rome, Paris et Tokyo.

    Les nouvelles photo ont été réalisées a Los Angeles par les photographes de mode Mert Alas et Marcus Piggott.

    fox-emporio-armani Megan Fox, égérie de Giorgio Armani

    Il n’y a plus qu’à attendre les clichés de Cristiano Ronaldo qui remplace cette saison David Beckham pour représenter la marque de sous-vêtements !

    megan-fox-pub Megan Fox, égérie de Giorgio Armanimeganfox-armani Megan Fox, égérie de Giorgio Armanimegan-fox-armani Megan Fox, égérie de Giorgio Armani

    Megan Fox, égérie de Giorgio Armani | LUXUO Blog Luxe
    Repost 0
    19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 08:54
    Il y a un  endroit parmi les plus beaux de Tunis au parc du Belvédere : La Koubba.
    Cette construction a été édifiée au XVIIe siècle, au milieu du jardin du Palais de la Rose de la Manouba par Hammouda Pacha. Connu pour la finesse de ses stucs et de ses céramiques, ce pavillon aux cinq coupoles est considéré comme un chef-d'œuvre de l'architecture tunisienne. Sa grâce aérienne, ses larges ouvertures lui valurent le nom de Kobbet El Haoua (la coupole de l'air).
    Au début du XXe siècle, La Kobba a été démonté et transporté à Paris pour la participation de la Tunisie à l'Exposition Universelle de 1900
    -
    (Source : commune-tunis)




    Photos-0016Photos-0018Photos-0032Photos-0021Photos-0030Photos-0023Photos-0027Photos-0025
    Souvent, le matin quand il fait beau, et que je suis à Tunis, je prends mon café et mon croissant comme un prince, dans un cadre des mille et une nuits.
    La vue sur Tunis est profonde et la koubba au milieu de la verdure semble vraiment un havre de paix et d'harmonie.

    La municipalité fait son travail, et trés tôt cela sent la propreté malgré les visiteurs errants .
    Seule ombre au tableau, l'option choisie par la municipalité qui détone complétement avec l'environnement global : des glissières de sécurité dans le parc séculaire de Tunis fait plus pour les promenades pédestres que pour les courses automobiles.



    Photos-0029

    Photos-0036Photos-0035
    Repost 0
    Published by mon - dans Humeurs
    commenter cet article

    Présentation

    • : Le blog de Hammamet autrement
    • Le blog de Hammamet  autrement
    • : Hammamet Autrement & plus encore
    • Contact

    Profil

    • mon
    • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain,
Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin.
Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille:
Ce qui te reste à vivre est encore incertain.
o.khayam
    • Tu n'as pas aujourd'hui de prise sur demain, Mais y songer c'est se donner l'esprit chagrin. Ne gâche pas l'instant tandis que ton coeur veille: Ce qui te reste à vivre est encore incertain. o.khayam

    Recherche

    Culture